L'Impro Cirque
Critique Publié le

Montréal Complètement Cirque 2014 | Retour sur Impro Cirque au chapiteau de la Tohu

La pratique de l’Impro Cirque est en vigueur depuis les débuts du Festival Montréal Complètement Cirque, et sait émerveiller son public avec les prouesses improvisées des artistes participants. Les joueurs y ont fait leurs preuves au chapiteau de la Tohu les 6 et 7 juillet dernier.

L’exercice est très similaire à celui de l’improvisation théâtrale telle que popularisée par Robert Gravel : un arbitre antipathique et ses assistants, qu’on hue à tue-tête, deux équipes aux couleurs distinctes qui s’affrontent, des contraintes de temps et de forme à respecter, et de simples cocus comme préparation avant que le duel commence.

Le public participe en votant pour une équipe ou pour l’autre à la fin de chaque joute, à l’aide de cartons de couleur, ainsi qu’en raillant l’arbitre avec enthousiasme.

Sur les airs dansants du DJ, les trois circassiens de chaque équipe font montre de leur agilité et de leur fantaisie par des prouesses impromptues. On a même droit à un numéro surprise de la part d’un des assistants, très contrôlé mais tout de même un peu affolant !

Le clou du spectacle du 6 juillet était sans conteste la performance à couper le souffle de tissus aériens de la joueuse Claudel « Pouding » Doucet, d’ailleurs couronnée étoile du match.

Une soirée d’Impro Cirque est gaie et divertissante, et parfois franchement impressionnante. Si l’on n’a pas eu l’occasion de s’y présenter cette année, la prochaine édition du festival comptera fort probablement des matchs de cirque improvisé de nouveau.

Une excellente introduction au monde du cirque, et une expérience à vivre autant entre amis qu’en famille!

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires