Galaxie

FOÉ 2015 – Jour 1| Righteous, Koriass, Eldorado et Galaxie

C’est le hip-hop et le rock qui étaient à l’honneur jeudi soir, lors de la première soirée du Festival Outaouais Émergent (FOÉ), sur la scène La Fabrique Culturelle, rue Montcalm. Un mélange de groupes émergents de la région et d’ailleurs sont venus nous divertir.

Righteous

Le groupe originaire d’Aylmer, dans la ville de Gatineau, est bel et bien un groupe émergent. Le style hip-hop est rarement apprécié à sa juste valeur dans le monde de la musique à l’américaine. Les stéréotypes et les rappeurs de mauvais goût tendent à encourager cette mauvaise impression. Malheureusement, ce fût le cas pour Righteous.

L’un des deux rappeurs était délabré : bière à la main sur scène, il semblait ne pas maîtriser ces mouvements. Il se promenait de bord en bord de la scène très souvent, pillant parfois sur les pieds de son collègue. Les rares notes chantées pendant la prestation était fausses et l’on entendait pas très bien la voix de l’homme.

Son collègue a par contre démontré du professionnalisme et de la passion sur scène. Il a su captiver la petite foule présente en communiquant beaucoup avec son public.

Ajoutons que le groupe présentait en majorité des nouvelles chansons qu’ils ont composés. Mais il est évident qu’il y a un travail à faire concernant leur prestance physique sur la scène.

Koriass

Ce rappeur établi et déjà apprécié de son public s’est démarqué par son charme sur scène. L’audience a presque triplé à son arrivée.

Koriass et son groupe maîtrise l’art du hip-hop : des paroles profondes, un beat agréable et du chant sobre. Les musiciens savent comment se déplacer sur la scène sans se marcher sur les pieds et ils ont démontré une retenue et un professionnalisme bien appréciés par le public.

Eldorado

Plus la soirée avançait, plus la foule se faisait nombreuse. Les premières notes d’Eldorado sont accompagnées d’une centaine d’amateurs de musique. Ce groupe de Gatineau exprime son art au travers d’une musique rock et d’une touche de techno.

Le spectacle d’Eldorado misait beaucoup sur la luminosité et les effets lumineux sur scène, créant ainsi une ambiance très rock and roll. Le chanteur, décontracté mais sérieux, communiquait un peu moins avec le public. Mais le groupe semble avoir beaucoup d’expérience sur une scène et le trac n’en paraissait que moins.

En discutant avec les amateurs, on dénote que les points les plus forts de ce groupe appartiennent au chanteur : sa voix et sa prestance.

Galaxie

Comme toujours, le groupe Galaxie a présenté une performance rafraîchissante et intense. Le groupe de rock, de plus en plus populaire au Québec, a été de loin la meilleure performance de cette première soirée au FOÉ.

Que dire, Galaxie n’a plus rien à prouver. Pas de doute : l’étiquette « groupe émergeant » ne leur colle plus, ils sont plutôt une tête d’affiche en puissance.

Les membres du groupes sont talentueux et chaque chanson est très bien préparée. Une grosse dose de bonheur pour conclure la soirée !

Vos commentaires