Mika
Critique Publié le

En photos | Mika avec l’OSM à la Maison symphonique

Mika s’installait mardi soir à la Maison Symphonique pour une série de trois concerts en compagnie de l’Orchestre Symphonique de Montréal. 

Il venait présenter les plus grands succès de ses trois premiers albums, soit Life in Cartoon Motion (2007), The Boy Who Knew Too Much (2009) et The Origin of Love (2012), en plus de proposer de nouvelles chansons qui paraîtront sur son prochain album.

La seule chanson que l’on connaissait déjà de cet opus à paraître, c’est Boum, Boum, Boum, qui tourne en boucle sur les radios commerciales. En plus de celle-ci, il a interprété The Last Party et Ordinary Man.

L’interprétation en crescendo de Happy Ending a valu à l’artiste et l’orchestre une généreuse ovation, bien méritée. Elle me dit et Love Today ont aussi suscité de belles réactions, alors que l’interprétation dépouillée et tout en douceur de Relax était particulièrement réussie.

Belle collaboration entre l’artiste et l’OSM, quoiqu’inégale par moments. La deuxième partie du spectacle, post-entracte, est d’ailleurs mieux réussie.

Événements à venir

Vos commentaires