Gypsy Kumbia Orchestra

DJ Guasá, Marsö, et Gypsy Kumbia Orchestra | Le plancher vibre à la Sala Rossa

Dans le cadre du festival Suoni Per Il Popolo, DJ Guasá, Marsö, et Gypsy Kumbia Orchestra se sont retrouvés le temps d’une soirée pour faire vibrer une nouvelle fois le plancher de la Sala Rossa.

On a d’abord été accueillis par le currulao, la cumbia et la champeta de DJ Guasá (Dani Rodriguez) puis par les musiques françaises de Marsö (Bertrand Margelidon) et ses trois acolytes, mêlant folk et rock alternatif. On a pu apprécier le contact qu’il a cherché à établir entre les musiciens et le public. Avec sa trompette et sa voix onctueuse, Marsö dessine poétiquement « une génération qui a tout, qui n’a rien, qui veut tout, qui ne veut rien, coup d’un soir et grand amour, les jamais et les toujours… ». Il cherche à interpeler le public pour le faire entrer dans ses chansons décadentes, un brin grotesques, un brin sérieuses. Une première partie de musiques douces et rythmées, suaves et pétillantes, de quoi donner l’appétit pour la suite explosive…

Après ce début encore tout tranquille, on a retrouvé Gypsy Kumbia Orchestra, au complet ou presque (puisque Marsö est un petit échantillon du groupe) avec une énergie toujours aussi folle et un spectacle avec toujours autant de surprises. Sur une musique afro-colombienne et des influences d’Europe de l’est, se sont superposées du cirque, de la danse, du beatbox ; une mise en scène bien rodée, des transitions parfaitement travaillées et des personnages totalement assumés. La douce ivresse qu’ils savent si bien créer s’est donc de nouveau installée, tout en paraissant quelque peu amoindrie par rapport aux précédents concerts. Il faut dire que le public était moins nombreux, de même que la troupe de musiciens.

Bien que le public se soit déhanché du début à la fin, le show s’apparentait cette fois-ci plus à un spectacle à regarder avec leurs chorégraphies bien maîtrisées, et moins de spontanéité. Outre les petits soucis d’équilibre sonore, on a senti quelques petits coups de fatigues à certains moments, et il faut dire que l’entracte durant leur show a légèrement affaibli l’enivrement général. La soirée s’est toutefois parfaitement déroulée et on a hâte de les retrouver lors de leur prochaine tournée en Colombie Britannique et en Gaspésie, ou en Septembre à la Sala Rossa de nouveau.

Leur site par ici

La programmation du festival Suoni Per Il Popolo par ici

Événements à venir

Vos commentaires