Clay & Friends

Clay and Friends au Bleury Bar à Vinyles | Aurevoir avant l’Europe

Pour leur troisième Groove Session dans la petitesse chaleureuse du Le Bleury Bar à vinyles, Clay & Friends nous réservaient une soirée de taille. Après avoir passer 72 heures consécutives en studio afin d’apprêter leur départ vers l’Europe à la fin du mois, un grand sourire de contentement se dessinait sur leurs lèvres de pouvoir performer un show d’au-revoir-à-la-prochaine sur une scène familière.

Le groupe aux sonorités hip-hop acoustique, reggae, funk avec une finition de jazz avait préparé pour leur fidèle public quelques surprises colossales. Un trompettiste talentueux du nom d’Hugo s’ajoutait à la clique habituelle formée du rassembleur Mike Clay, Aydel le beatboxing king, Émile au clavier, Pascal et Clément à la guitare et, la dernière mais non la moindre, Claire à la voix douce comme du miel. Pour un total de sept jeunes artistes talentueux accompagnant la blanche neige de contrebasse. En effet, nous avons eu la chance de rencontrer le tout nouveau membre de la bande : l’imposante contrebasse affectueusement surnommée Gertrude nous a fait l’honneur de sa présence.

Ils ont rempli encore une fois leur mandat de faire vibrer le plancher, danser la foule et endiabler le Bleury. Pour un spectacle sans prétention – shout out à Aydell en mou – qui nous a fait ressentir une magie et une énergie unique palpable dès que le groupe a joué ses premières notes.

Lorsque Mike nous lance un « qui dans la salle a une strong selfie game ? », personne ne réagit. À croire qu’on est littéralement dans une autre époque, quinze ans plus tôt, et qu’aucune personne ne possède de cellulaire et ne sait encore moins ce qu’est une selfie. Moment cocasse et quelques secondes plus tard, quelqu’un prend les devants et chacun se précipite vers l’avant afin de faire partie de l’autoportrait.

Ils nous ont fait cadeau de jouer leur toute nouvelle chanson, Don’t Need. Chanson dont nous ne pouvons se lasser d’écouter encore et encore. Chanson dont le vidéoclip est également paru le mois dernier, avec Mounia Zahzam et Simon Fournier et produit par la maison de production Chantale.

Clay & Friends nous donne le sentiment d’assister à un moment marquant de la musique montréalaise. J’irais même jusqu’à comparer cette ambiance à ce que les Colocs pouvaient automatiquement provoquer en mettant les pieds sur une scène auparavant. Ils ont une chimie indescriptible et une harmonie contagieuse qui nous donne une seule envie : danser au rythme de leur son unique.

* Crédit photo : Le Night Market

Le groupe reviendra en terre connue en septembre prochain la tête remplie de nouveaux rythmes et les yeux pétillants d’anecdotes rocambolesques.

En attendant, keep it movin’ comme dirait Mike.

Vos commentaires