Jane Birkin

Jane Birkin

Birkin Gainsbourg Symphonique

Salle Wilfrid-Pelletier

3 mars 2020 - 20H

Jane Birkin a littéralement conquis le monde entier avec le spectacle Birkin Gainsbourg Symphonique, un hommage au chanteur Serge Gainsbourg, son regretté pygmalion. Accompagnée d’un orchestre symphonique, elle y livrait une délicate et émouvante interprétation des textes de l’artiste disparu, sublimés par les subtils arrangements du pianiste Nobuyuki Nakajima. Ainsi, le 3 mars prochain, sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, la plus française des chanteuses anglaises nous fera le plaisir de revenir chanter à Montréal, là où l’aventure avait débuté quatre ans plus tôt et après avoir présenté le spectacle dans plus de vingt pays à travers le monde.

C’est en 2016, sous l’impulsion des FrancoFolies de Montréal et de l’Orchestre symphonique de Montréal que le spectacle prend forme. Programmé pour deux représentations commémorant les 25 ans de la disparition de Serge Gainsbourg, le concert fait finalement le tour du monde, et ce, jusqu’en mars 2020. Jane a ainsi interprété ses plus grands succès, entourée des meilleurs orchestres au monde sur les plus prestigieuses scènes musicales : Carnegie Hall de New York, Orchid Hall de Tokyo, Barbican de Londres, Opéra de Monte Carlo, Hong Kong Symphony Hall, Fondation Gulbelkian de Lisbonne…

Plus qu’aucune autre, Jane Birkin a su porter et personnaliser, avec grâce et charme, les textes brillants et torturés de Gainsbourg. Et la voici qui subjugue une nouvelle fois en mettant en lumière une autre facette de quelques-uns des joyaux ciselés par celui-ci. De formation classique, Gainsbourg avait souvent emprunté au grand répertoire : Beethoven, Brahms, Chopin, Dvorak… marquent ainsi de leur sceau plusieurs de ses morceaux. Alors, nul doute qu’il aurait savouré ces subtils arrangements originaux et ces orchestrations qui voient la Grande musique s’emparer d’une vingtaine de ses titres, pour transformer ce qu’il appelait son « art mineur » en « art majeur » !

Au fil du concert, on a la sensation de remonter le temps à l’écoute de la voix ouatée et délicate de Jane Birkin qui berce avec une douceur juvénile les textes emblématiques de Gainsbourg mais on prend aussi conscience, avec une onctueuse mélancolie, que les titres du poète chanteur font désormais définitivement partie du patrimoine musical.

Birkin / Gainsbourg le symphonique
avec Jane Birkin
accompagnée d’un orchestre de 72 musiciens
dirigé par Philippe Forget
Direction artistique : Philippe Lerichomme
Arrangements et piano : Nobuyuki Nakajima 

À propos de Jane Birkin

Jane Birkin

Actrice et chanteuse d’origine britannique, Jane Birkin a été marié à Serge Gainsgourg et est la mère de Charlotte Gainsbourg. Elle a été propulsé au sommet des palmarès en 1969 avec la pièce Je t’aime… moi non plus. Elle a depuis accumulé une impressionnante discographie, dont la moitié a été écrite par Serge Gainsbourg.

Plus de détails au sujet de Jane Birkin

À propos de Salle Wilfrid-Pelletier

Salle Wilfrid-Pelletier

Plus grande scène multifonctionnelle au Canada, la Salle Wilfrid-Pelletier est également la principale salle de la Place des Arts de Montréal. Elle est dotée de tout près de 3000 sièges et accueille tout genre de spectacle, allant de la danse au concert symphonique. D’ailleurs, l’Orchestre symphonique de Montréal, les Grands Ballets Canadiens de Montréal ainsi…

Plus de détails au sujet du Salle Wilfrid-Pelletier