Dany Placard
Critique Publié le

Chroniques du Sag | Dany Placard fête son anniversaire au Sous-Bois de Chicoutimi

C’était jour de fête pour Dany Placard et il en a profité pour venir faire un tour dans son patelin, au Saguenay. Natif de Laterrière, Dany Gauthier (de son vrai nom) est venu nous présenter son nouvel album sorti au début du mois de septembre, Santa Maria.

Cet auteur-compositeur-interprète est bachelier en chant classique. Il a bifurqué vers le folk-rock avec le groupe Plywood 3/4 et par la suite, en 2005, décide de se lancer seul.

Sur le coup de 22h45, Dany Placard et son band ont débuté le spectacle avec le premier extrait du plus récent album, Confucius. On peut dire que ça commençait bien une soirée pour la centaine de personnes réunies au Sous-bois de Chicoutimi. Après la plupart des chansons, Dany Placard aimait bien raconter quelques histoires, même si les gens présents parlaient beaucoup trop fort. Une première pour le chanteur, Placard a demandé a la foule un 10 secondes de silence, ce qui l’a bien fait rire.

Pendant la chanson titre de l’album, la foule a pu participer en chantant à tue-tête « Santa Maria » pendant de longues minutes.

Le spectacle s’est bien déroulé dans l’ensemble, le guitariste y est allé de plusieurs solos avec les chansons plus rock du répertoire. Aussi, Placard a pris un malin plaisir à jouer ses chansons avec des solos interminables, ce qui a donné une petite longueur au spectacle.

Sur le coup de minuit, les spectateurs réservaient une petite surprise à Placard en lui chantant le traditionnel bonne fête, ce que le chanteur a bien apprécié, surtout que pour l’occasion, il avait invité famille et amis.

Lors du rappel, Placard est revenu seul pour interpréter Parc’qui m’fallait, chanson de l’album Démon Vert. Ses musiciens sont revenus pour lancer Relaxe (chanson de l’époque de Plywood 3/4) et J’suis tombé en amour avec une machine.

Bon spectacle dans l’ensemble, Placard a une très belle énergie et communique bien avec son public, ce qui est apprécié. En espérant le revoir à Tadoussac l’an prochain.

 

Grand Chien

Le groupe du Lac-St-Jean a ouvert la soirée avec sa musique folk-country. Le chanteur à la guitare sèche assis sur une chaise, a une très belle voix, mais il pourrait la pousser beaucoup plus. Les textes sont bons, mais sans plus. Le groupe est formé d’une guitare électrique, une contrebasse et une batterie.

Ils ont une bonne détermination sur scène, surtout le contrebassiste Frank, contrairement au chanteur qui pourrait laisser sa chaise de côté.

Un bon groupe avec un bon potentiel, il reste seulement à l’exploiter.

Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires